Formation professionnelle : la fin du bricolage social ?

La formation n’est pas un simple un discours généreux ou un catalogue de bonnes intentions (on va former les pauvres ou les chômeurs), mais elle est d’abord une exigence, un effort, une quête et un voyage qui transforme aussi bien les informations en connaissances puis en compétences que les hommes en éternels apprentis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *