Une formation à la non-discrimination à l’embauche bientôt obligatoire

La discrimination à l’embauche peut toucher aussi bien les personnes handicapées que les femmes, les séniors ou d’autres catégories de la population. Le CV anonyme -qui ne comporte pas les informations telles que le nom, le sexe, la photo, la nationalité ou la date de naissance- permet-il réellement de lutter contre la discrimination à l’embauche ?

Les chargés de recrutement des entreprises de plus de 50 salariés et des cabinets devront se former à la non-discrimination au moins une fois tous les cinq ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *