45.000 dossiers CPF validés en novembre (L’Express Entreprise)

45.000 dossiers CPF validés en novembre (L'Express Entreprise)

En novembre, plus de 45.000 personnes ont obtenu une formation grâce à leur compte personnel de formation (CPF), le dispositif égalant ainsi les effectifs mensuels du Droit individuel à la formation (DIF) qu'il a remplacé, selon des données obtenues mardi auprès du ministère du Travail.

Au 30 novembre, 2,17 millions de personnes, sur 23 millions potentiellement éligibles, ont activé leur compte sur le site www.moncompteformation.gouv.fr, 279.000 ont ouvert un dossier de formation et, parmi eux, 147.353 ont obtenu un financement, selon les chiffres communiqués par le cabinet de Myriam El Khomri. 

Avec plus de 45.000 dossiers validés au seul mois de novembre, un record, les effectifs du CPF sont désormais comparables à ceux du dispositif qu'il a remplacé en janvier, le droit individuel à la formation (DIF), qui permettait, chaque mois, à environ 45.000 personnes d'entrer en formation. 

Si le CPF a calé au démarrage - seulement 943 dossiers validés entre janvier et avril, 1.516 en mai et 4.141 en juin -, il est ensuite monté en puissance: environ 14.000 en juillet, 15.000 en août, 30.000 en septembre et 35.000 en octobre. 

Début août, la délégation générale à l'emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) voulait atteindre "à la fin de l'année" un rythme de croisière de "plusieurs dizaines de milliers de dossiers validés par mois", expliquant que l'objectif n'était pas d'atteindre les mêmes effectifs que le DIF mais de privilégier la qualité des formations. 

La plupart de ces formations sont longues: leur durée médiane s'élève à 210 heures, c'est-à-dire que la moitié est plus longue et l'autre moitié plus courte. 

Par ailleurs, les utilisateurs du CPF plébiscitent les formations en langue: les deux plus prisées sont celles menant au Toeic et au Bulats, deux certifications de langue en milieu professionnel. Vient ensuite l'accompagnement de la validation des acquis de l'expérience (VAE) et divers diplômes et certifications: aide-soignant, cariste d'entrepôt, conducteur du transport routier de marchandises sur porteur. 

Clef de voûte de la loi de 2014 sur la formation professionnelle, le CPF accompagne chaque actif du secteur privé tout au long de sa carrière. En emploi, le titulaire engrange jusqu'à 150 heures de formation qu'il peut ensuite mobiliser même pendant ses périodes de chômage. 

Les premières heures acquises au titre du CPF seront créditées début janvier 2016. En attendant, il est possible d'y transférer ses heures DIF non consommées et d'obtenir des abondements de l'employeur, la Région ou encore Pôle emploi. 

 

Article à retrouver sur :

http://lentreprise.lexpress.fr/actualites/1/actualites/formation-45-000-dossiers-cpf-valides-en-novembre-ministere_1741302.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *